Gestion de stress au volant - Stop au stress au volant !

Mis à jour : 14 déc. 2018

La Vie du Bon Côté - Publié le mercredi 07 mars 2018 à 13h30


Beaucoup conduisent leur voiture avec la peur au ventre. Ça peut être une phobie de certaines situations de conduite ou une incompréhension du formateur. Parfois, des angoisses apparaissent après un accident de la route. Les phobies les plus fréquentes sont celles de l'autoroute, des ponts ou des tunnels.

Yvon Blondiaux, coach en conduite, explique au conducteur débutant ou anxieux, comment faire part de ses problèmes pour se sentir accepté sans jugement.





Vos témoignages...

Bernadette : Il y a quelques années, quand je devais aller pour me présenter pour un boulot à Bruxelles ou Charleroi, aller à une activité... Je faisais du repérage la veille vers 2 heures du matin avec moins de trafic. Je notais tout ce qui était sur le parcours. A l'heure actuelle, j'ai encore besoin de repérage mais je le fais via Google Earth...


Il faut établir une véritable connexion avec sa voiture.
Un contact intime.
Le contact du corps avec le véhicule est important.
Ça donne des informations utiles pour la conduite.
Ça permet de sentir les accélérations et les décélérations par exemple.
Il ne faut pas rester uniquement sur le niveau de la vue et du mental.
Sinon, la voiture est juste